logo_inp
logo_inp


... Accueil   ==> DEMARCHE QUALITE
POLITIQUE QUALITE

L’École Supérieure des Travaux Publics est un Établissement Public National à caractère administratif crée à la faveur de la fusion et de la restructuration des Grandes Ecoles de Yamoussoukro portant création de l’Institut National Polytechnique Félix HOUPHOUET-BOIGNY (INP-HB) en 1996 sous le Décret 96-678 du 4 septembre 1996. Elle est la nouvelle déclinaison de l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics. Elle fait partie intégrante de l’INP-HB placé sous la tutelle administrative du ministère de l’enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Sa mission est de participer à la formation de ressources humaines compétentes dans les différents domaines du Génie Civil. L’ESTP assure la formation initiale et fait de la production et de l’expertise.

Afin de mener à bien cette mission et se placer sur l’échiquier international des structures de formation dans les métiers du génie civil, le Directeur de cette école souhaite « Faire de l’ESTP une école incontournable dans le secteur de la construction et des travaux publics » par la mise place d’un programme académique, de gestion et d’enseignement innovants.

Cette vision sera soutenue par l’application d’un système managérial en conformité avec les référentiels internationaux.

Cette implication du Directeur de l’ESTP se manifeste par la mise en place d’une politique qualité fondée sur l’amélioration continue :

  • Créer les conditions de l’adéquation entre la formation et l’emploi ;
  • Favoriser des cadres d’échange entre l’administration, le personnel et les élèves ;
  • Impliquer le monde professionnel dans la vie académique et extra-scolaire de l’école ;
  • Promouvoir la culture de l’excellence dans toute l’école.

Le Directeur fera en sorte que cette politique qualité soit partagée et fasse l’assentiment des élèves et du personnel enseignant, technique et administratif.

Le lien entre la formation et l’emploi sera renforcé afin de mieux percevoir les besoins des entreprises qui embauchent nos jeunes diplômés. Ainsi nous pourrons contribuer à leur satisfaction.

Je m’engage à renforcer les relations de coopération et de partenariats qui existent entre l’ESTP et le monde professionnel dans l’optique de prendre en compte leur préoccupation.

Des rencontres périodiques ou exceptionnelles seront organisées pour faire le debriefing de la réalisation de notre politique qualité dans l’optique de mesurer les écarts.

Pour ce faire, je souhaite que tous mes collaborateurs s’engagent résolument et soient impliqués, sans réserve, dans la mise en œuvre de cette politique qualité. Cette mise en œuvre doit se faire dans la discipline, la tolérance et dans le respect de l’équité et du travail.



RH-EXCELLENCE AFRIQUE

1-HISTORIQUE

Le programme RH Excellence Afrique (REA) a été créé grâce l’initiative du Conseil Français des Investisseurs en Afrique (CIAN) avec le concours du MEDEF (Mouvement des Entreprises de France). Le programme a débuté à Abidjan en 2015. Le programme vise une adéquation entre l’offre de formation et les besoins réels du monde professionnel.

Le programme REA est fondé sur les principes suivants :

  • La valorisation de centres d’excellence destinés à devenir des centres de ressources-modèles avec un rayonnement national, régional et continental.
  • L’intégration d’une double démarche de certification/labellisation et démarche d’excellence (évolution tirée par la recherche permanente de l’adéquation formation-emploi).
  • Une visibilité de l’appartenance à un réseau d’excellence bénéficiant d’un « modèle qualité » reconnu par les professionnels d’entreprises.
  • Une notoriété des centres d’excellence vis-à-vis des entreprises, des jeunes, des établissements avec un effet vertueux à long terme dans les pays visés.

2-PARTICIPATION DE L’ESTP-INPHB

L’Ecole Supérieures des Travaux Publics (ESTP) a intégré le programme de RH Excellence Afrique en vue d’entamer son premier processus de démarche qualité. Cela fut un challenge pour le Directeur de l’école le Professeur KONAN Denis et son équipe.

Cette démarche a perrmis d’obtenir la certification pour deux filières du cycle Technicien supérieur:

  • Bâtiment et Urbanisme
  • Route et Transport

https://fr.rea-afrique.org/annuaire-rea



3-PERSPECTIVES

La Direction de l’école voudrait renouveler la certification obtenue pour ses deux filières depuis 2017. Le processus n’a pu se faire en depuis 2020 à cause de la pandémie à corona virus (covid 19).

Aujourd’hui les conditions sanitaires sont favorables pour entamer la démarche d’ici fin juin 2022. Deux autres filières (géomètre et hydraulique et environnement) seront soumises à la démarche qualité pour la certification.





CERTIFICATION CAMES

Le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur a initié un programme intitulé PRED.

Le PRED est un dispositif d’accréditation des formations diplômantes adossé au programme assurance qualité du CAMES (PAQ-CAMES). Il utilise les référentiels du CAMES pour évaluer la qualité de la gouvernance institutionnelle, pédagogique, et de recherche des établissements qui sollicitent la reconnaissance et l’équivalence de leurs diplômes.

C’est dans l’optique d’obtenir cette reconnaissance des diplômes qu’il délivre que l’INPHB a engagé l’ensemble de ses écoles de formation initiale dans ce processus. L’Ecole Supérieure des Travaux Publics (ESTP) habituée à la démarche qualité dans ses procédures pédagogiques et même de gouvernance a répondu favorablement à la demande de la Direction Générale de l’INPHB.

Depuis 2020, différentes réunions et séances de travail ont permis au comité de « pilotage qualité » de l’ESTP de constituer le dossier à introduire auprès du CAMES.

Le processus a débuté pour l’ESTP à travers le respect des différentes étapes définies par le CAMES :

  • la manifestation d’intérêt matérialisée par le renseignement d’une fiche de candidature à envoyer au Secrétariat général du CAMES ;
  • l’organisation par le CAMES d’une session d’appropriation des référentiels à l’attention des institutions d’enseignement supérieur et de recherche (IESR), en guise d’accompagnement à l’auto-évaluation ;
  • l’auto-évaluation réalisée à l’aide des référentiels d’évaluation institutionnelle et des offres de formation du CAMES par les IESR candidates ;
  • le dépôt des rapports d’auto-évaluation accompagnés d’éléments de preuve pour chaque offre de formation ; ce dépôt se fait sous trois (03) formes :

    - en ligne sur la plateforme d’inscription au PRED ;
    - physique (rapports auto-évaluation et en annexe les éléments de preuve) ;
    - sur clé USB (la version numérique du dossier physique).

L’ESTP a déjà fait son auto-évaluation. Elle reste en attente de l’évaluation externe très prochainement avec la visite des experts disciplinaires du CAMES, dont deux (2) académiques et un (1) professionnel, le cas échéant, lors de missions de visite sur site ;

https://pred.cames.online/

LE COMITE DE DIRECTION DE L’ESTP

1-DESCRITIPTION

Le comité de direction, est une entité qui réfléchit et fait le point sur la manière dont l’école est gérée au quotient. Elle est composée des différentes directions des études et des services rattachés à la direction de l’école (relation extérieure). Le directeur de l’école cordonne les différentes actions à mener en vue d’améliorer la qualité des résultats qui incombent aux tâches assignées.

L’efficacité de ce comité de direction est liée à la bonne préparation des réunions grâce à l’assistant école.

Le comité de direction de l’ESTP se réunit tous les premiers mardis du mois à 12h15 temps universel.

Les aspects pédagogiques et organisationnels font l’objet des discussions en générale. Les membres de ce comité sont censés apporter leur soutien au Directeur de l’école pour la bonne marche de sa stratégie. Chacun des membres peut donner son avis et faire des recommandations.

Le Directeur de l’ESTP, pour le fonctionnement du comité de direction a opté pour une démarche participative. Cette attitude aide à prendre des décisions en commun, dans le respect du droit à la parole.

2-ORGANIGRAMME