logo_inp
logo_inp


... Accueil   ==> Présentation

ECOLE SUPERIEURE DES TRAVAUX PUBLICS ( ESTP )
      

HISTORIQUE

Crée en 1963, l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics (ENSTP) est localisée à Abidjan puis transférée à Yamoussoukro en 1979. A la faveur de la fusion et de la restructuration des Grandes Ecoles de Yamoussoukro portant création de l’Institut National Polytechnique Félix HOUPPHOUET-BOIGNY (INP-HB) en 1996, l’ESTP est créée à l’instar de 5 autres grandes écoles et est chargée d’assurer la continuité de la formation de l’ex ENSTP. Aujourd’hui, l’ESTP est localisée sur le site Sud de l’INP-HB à Yamoussoukro.

ANCIENS DIRECTEURS

    1-Avant le décret de création de l’INPHB
    • 1961-1964 : LEBORGNE
    • 1964-1965 : CAMEL Roger
    • 1965-1969 : MOUY Jean
    • 1969-1970 : DEWITE
    • 1970 -1972 : GIRO jean
    • 1972-1975 : ACHI Brou
    • 1975-1981 : MUSSY Philippe
    • 1981-1991 : AKÉLÉ Ézan
    • 1991-1996 : KACOU Sylvain

    2- Après le décret de création de l’INPHB

    • 1996-2000 : ECHUI Aka Désiré
    • 2000-2012 : OUAYOU Balié Simon
    • Depuis mars 2012 : KONAN Kouadio Denis

 
MISSIONS

  • Formation initiale de Techniciens supérieurs et d’Ingénieurs dans les domaines du Génie Civil et autres spécialités connexes
  • Production
  • Prestations d’expertise pour les entreprises et les collectivités locales.

ATOUTS DE LA FORMATION

  • Une pluralité des domaines de spécialisation

L’ESTP offre une formation d’ingénieur et de techniciens supérieurs dans tous les champs du génie civil : bâtiments, travaux publics, génie civil, transports, environnement, urbanisme...
Cette formation tient compte de l’aspect aménagement durable du territoire. Elle est à la fois théorique, pratique et professionnelle et ouverte sur l’extérieure.

  • Une formation théorique alternée de sorties de terrains et de visites d’entreprise.

 Chaque année, des entreprises accueillent nos élèves dans le cadre de visites d’entreprises et des stages. Durant leur formation, les élèves ont différents types de stages ; ils alternent « théorie » au sein de l’ESTP et « pratique » sur les chantiers. Ces sorties de terrain et ces visites d’entreprise permettent aux élèves de confronter leurs connaissances à la réalité du terrain.

  • Des stages à l’étranger par le biais de nos établissements partenaires

 Dans le cadre de leur formation, les élèves de L’ESTP ont la possibilité de développer leurs compétences professionnelles et interculturelles à travers leurs stages ou une mobilité académique par le biais de conventions de partenariat avec l’Ecole Spéciale du bâtiment et des Travaux Publics de Paris (ESTP), l’Ecole Nationale Supérieure de Géologie de Nancy (ENSG), l’Ecole Supérieure des Géomètres et Topographes (ESGT) et le Collège Montmorency au Canada. Certains partenaires académiques reçoivent chaque année un ou deux élèves dans le cadre d’un programme d’échange et d’autres dans le cadre de Co-diplomation.
De nouvelles voies s’ouvrent avec la chine pour des formations de trois semestres avec les techniciens supérieurs ; Avec l’Université de Nantes, un master en technologie marine option Travaux Publics Maritimes est en cours ; Ainsi les élèves de l’ESTP Yamoussoukro inscrits à ce programme auront le double diplôme ;

  • Des métiers porteurs et pérennes

 Le continent africain, en pleine croissance avec de nombreux chantiers de développement a besoin de ressources humaines ayant des compétences avérées en génie civil. Les diplômés de l’ESTP seront pour longtemps très sollicités dans les secteurs de la planification, de l’aménagement,  de la construction et du transport


LE MOT DU DIRECTEUR

Tout pays ou toute nation, quel que soit son niveau de développement a besoin de femmes et d’hommes compétents dans le domaine du génie civil car cette discipline fait partie intégrante de toute civilisation. En outre, à l’instar de la quasi-totalité des pays africains notre pays, la Côte d’Ivoire qui est en pleine construction aura toujours besoin de personnes compétentes dans ce domaine pour asseoir son développement. Le Génie Civil demeure donc un secteur d’activité porteur.

L’Ecole Supérieur des Travaux Publics (ESTP) a une grande expérience avérée dans la formation de Techniciens Supérieurs et d’Ingénieurs dans le domaine du Génie Civil. Elle met, chaque année, sur le marché de l’emploi, des diplômés dotés de solides compétences techniques et humains gage d’une rapide insertion professionnelle. En effet, l’ESTP a tissé de nombreux partenariats avec des entreprises du monde professionnel renforçant ainsi d’une manière efficace la professionnalisation de ses formations. Elle a également noué des partenariats avec des structures  académiques à l’étranger qui lui permettent de jauger le niveau de qualité de ses formations grâce à la mobilité académique de ses étudiants. L’ESTP reçoit chaque année en moyenne 100 nouveaux bacheliers en cycles Techniciens Supérieurs et 40 élèves en première année d’Ingénieur. Elle met sur le marché de l’emploi chaque année des diplômés dotés de solides compétences scientifiques et techniques ainsi qu’une ouverture d’esprit leur permettant de pouvoir intégrer assez facilement tous les domaines professionnels du Génie Civil. Leur insertion socioprofessionnelle ne souffre d’aucune difficulté ;

Pour atteindre cet objectif d’insertion, l’ESTP est en relation permanente avec le monde professionnel grâce aux partenariats qu’elle entretient avec des entreprises privées et parapubliques pour le recrutement de ses diplômés

Chers bacheliers, si votre ambition est d’apporter votre pierre à l’édifice du vaste chantier de développement dans lequel les africains avertis se sont résolument engagés, nous vous invitons à intégrer l’ESTP pour participer de façon efficiente à l’émergence infrastructurelle du continent ; ainsi vous pourriez assurés votre avenir car votre formation est notre préoccupation et votre réussite notre but ;

Prof. KONAN  Denis



DÉBOUCHÉS DES INGENIEURS
       L’objectif est de former en trois ans des ingénieurs en génie civil compétents pouvant intervenir dans les secteurs du
  • Bâtiment (structure, équipements techniques...)
  • Travaux publics (ponts, routes, terrassements...)
  • Aménagement urbain (voirie, assainissement, réseaux divers...)

L’Ingénieur génie civil peut occuper des fonctions de responsabilités dans :

  • Le secteur du bâtiment, des travaux publics, de l’assainissement et du drainage ;
  • Les entreprises privées de bâtiment, des travaux publics, de l’assainissement et du drainage ;
  • Les bureaux d’études ;
  • Les sociétés d’ingénierie ;
  • Les sociétés de contrôles techniques ;
  • Les directions techniques des administrations et des collectivités locales ;
  • Les organismes internationaux